Services

Des services en communication adaptés aux besoins et aux budgets des associations marseillaises qui ont de petits moyens.

Un bilan rapide de vos
récentes communications et de leur impact.

Qui ? Quoi ? Où ? Comment ? Pourquoi ? Avec qui ? Avec quels résultats ?

Un mini audit

Pour déterminer ce dont vous auriez besoin pour améliorer votre communication, au vu des résultats précédents.

Du concret, du concret et
du concret !

Assez discuté, il est temps d’agir : une stratégie globale et un « plan de com » simple, facile à mettre en oeuvre.

Si le bilan est déjà fait, passez directement à l’étape suivante. Et si vous n’avez jamais communiqué… et bien non en fait, ce n’est pas possible, car « tout communique » – pour le meilleur, mais aussi pour le pire !

On peut donc faire un bilan même sans avoir jamais sciemment communiqué. Ce qui est important c’est de prendre un peu de temps pour comprendre où l’on en est : par exemple l’image que l’on dégage auprès du public, les adhérents que l’on attire… ou pas. Il ne faut surtout pas négliger cette étape qui consiste à « se regarder en face », même si elle fait toujours un peu peur — sans compter que parfois on a même de bonnes surprises !

L’idée n’est pas de refaire l’histoire depuis 1901 (au hasard…), mais de tirer les bonnes conclusions du passé et de préparer concrètement et efficacement l’avenir !

A ce stade, nous décidons d’une orientation et nous nous mettons un objectif en ligne de mire. C’est un travail collectif : personne ne connaît et ne parle mieux de votre association que vous-mêmes ; le « revers de la médaille » c’est que vous êtes tellement dedans que vous pouvez passer à côté de certaines pistes d’amélioration qu’un observateur professionnel extérieur identifiera plus facilement.

Et surtout on ne fait pas la révolution du jour au lendemain : on s’adapte simplement au contexte pour être le plus juste possible dans sa démarche.

On prépare, on lance, on ajuste si nécessaire, et on évalue pour faire encore mieux la prochaine fois !

Nous nous mettons donc d’accord sur une première action concrète dont nous évaluerons les résultats. Les résultats, c’est la partie immergée de l’iceberg, celle à laquelle il faut absolument consacrer un minimum de moyens pour ne pas « communiquer pour communiquer » et se retrouver avec des données inexploitables par la suite, voire pas de données du tout !

Le bilan une fois réalisé, la boucle sera alors bouclée et nous pourrons repartir sur un nouveau cycle d’amélioration dès que nous l’estimerons nécessaire.

Vous souhaitez obtenir un devis ? Dites-le nous et nous nous ferons un plaisir d’examiner vos besoins.